Quelle est la meilleure plante pour le sommeil ?

Le sommeil permet à l’organisme de se régénérer chaque jour.

Tout sur le sommeil avec l'équipe des Doux Rêveurs

oreiller a memoire de forme

Le manque de sommeil peut donc causer plusieurs dysfonctionnements dans votre organisme. Si vous manquez de sommeil, il faut vite trouver une solution. Les somnifères peuvent parfois vous aider. En revanche, si vous préférez un remède végétal, nous vous conseillons la lavande. Trouvez également dans cet article des conseils pratiques pour lutter contre les réveils nocturnes et des astuces pour favoriser l’endormissement. Focus !

La lavande : la meilleure plante pour favoriser le sommeil

La particularité de la lavande est qu’elle est efficace pour calmer les nerfs et le stress. Elle compte plus de trois cents principes actifs qui favorisent le sommeil. De fait, grâce aux substances qu’elle produit dans l’organisme, elle joue un rôle de sédatif et de calmant. Des études réalisées sur des animaux ont prouvé l’efficacité de la lavande pour résoudre l’insomnie.

À ce titre, même si d’autres plantes offrent des vertus médicinales différentes tout aussi efficaces pour favoriser le sommeil, nous retiendrons la lavande comme la meilleure plante pour le sommeil.

D’autres plantes pour le sommeil

Le fait d’utiliser les plantes pour se soigner est connu dans presque toutes les traditions du monde. C’est ce qu’on appelle la phytothérapie. Même la science moderne s’y intéresse et la plupart des médicaments sont à base des principes actifs des plantes. En ce qui concerne le trouble du sommeil, en plus de la lavande, d’autres plantes s’avèrent efficaces grâce à leurs effets antistress, relaxants, sédatifs, etc.

  • La camomille : elle favorise la relaxation et dispose l’organisme à endormissement. Plus précisément, d’après le Dr Jacque Labescat, le fait de sentir le parfum de la camomille stimule les zones du cerveau qui sont responsables du sommeil.
  • Les tilleuls : cette plante contient un principe actif appelé « farnésol » qui est très efficace pour l’endormissement. Pour tirer le meilleur de cette plante, il faut l’infuser le soir et en boire avant d’aller se coucher.
  • La fleur d’oranger : grâce à son principe actif : le linalol, elle permet de tranquilliser les nerfs, de soulager stress, la dépression et l’anxiété, qui sont les principaux responsables du trouble du sommeil.
  • L’eschscholtzia : c’est une fleur qui fait partie de la famille des papaveraceaes. Elle est cultivée particulièrement en Californie pour ses vertus somnifères. Elle a une action antalgique parce qu’elle est très riche en alcaloïdes. Elle permet aussi d’éviter les réveils nocturnes.
  • La verveine : elle est connue pour ses vertus médicinales en matière de trouble du sommeil. En effet, elle favorise la réduction du stress grâce à ses propriétés antinévralgiques et sédatives.
  • La mélisse : elle a des vertus somnifères surtout lorsqu’elle est combinée avec la valériane.
  • La passiflore : elle permet de réduire la nervosité et a un effet calmant. D’où son usage par les Indiens d’Amérique pour le traitement des insomnies.
  • La valériane : elle est connue et utilisée depuis l’Antiquité en raison de ses vertus relaxantes et sédatives. Des études ont déjà démontré l’effectivité de ses effets contre l’insomnie.

À noter que certaines de ces plantes peuvent être combinées pour augmenter leur efficacité. Pour les utiliser efficacement, on les fait généralement infuser. Toutefois, certaines de ces plantes sont d’excellents compléments alimentaires présentés sous forme de gélules ou de sirop. Il est recommandé de les prendre sous cette forme, surtout lorsqu’on veut remplacer complètement les somnifères chimiques.

Par ailleurs, on peut les utiliser sous forme d’huiles essentielles, car le parfum de ces plantes est très bon pour apaiser et relaxer, en particulier la lavande ou la camomille. Vous pouvez donc mettre quelques gouttes sur votre oreiller.

Comment lutter contre les réveils nocturnes ?

Les réveils nocturnes empêchent l’organisme de profiter totalement du sommeil réparateur, ce qui peut avoir presque les mêmes conséquences qu’un manque de sommeil. Ils se caractérisent par un sommeil perturbé par différents facteurs comme les soucis, les conditions du sommeil, un sommeil trop léger, la pollution lumineuse, le stress pendant la journée ou une pathologie. Comment lutter contre les réveils nocturnes ? Voici quelques conseils.

  • Se coucher tôt. L’organisme a un cycle de fonctionnement qu’il faut savoir respecter. Lorsque l’heure de se coucher arrive (entre 21 h 30 et 22 h 3 0), il faut aller se coucher. Cela permet au corps de jouir d’un cycle de sommeil normal.
  • Aérer la chambre à coucher. Une température ni chaude ni basse favorise le sommeil.
  • Manger sainement dans la journée et peu avant de vous coucher. Si votre système digestif est en pleine activité pendant que vous dormez, votre sommeil ne sera pas profond.
  • Éviter l’alcool et les nourritures épicées
  • Pratiquez des exercices de relaxation (la marche le soir, la respiration contrôlée, le yoga, etc.). Vous pouvez aussi pratiquer l’autohypnose.

En outre, lorsque vous vous réveillez dans la nuit et que vous avez du mal à vous rendormir, il est conseillé de ne pas rester couché dans le lit. Vous pourriez ne plus trouver le sommeil. Surtout lorsque les réveils nocturnes sont dus à l’angoisse ou à la dépression.

Quelle que soit la cause du réveil nocturne, il faut se lever et aller dans une autre pièce de la maison. Faites attention à ne pas vous exposer à une trop forte luminosité, car la sécrétion de la mélatonine est très sensible à la lumière. Évitez également de vous lancer dans une activité qui va vous réveiller totalement. Rester juste assis, respirez profondément à rythme régulier jusqu’à ce que le sommeil revienne. Vous pouvez aider le processus avec une infusion de camomille ou de lavande.

Il faut noter que lorsque les réveils nocturnes deviennent chroniques, il faut consulter un médecin.

Quelles sont les conditions à respecter pour favoriser l’endormissement ?

Afin de favoriser l’endormissement, il y a des habitudes qu’il faut prendre afin d’éviter les troubles du sommeil. Ces habitudes amélioreront la qualité du sommeil et éviteront les perturbations du sommeil. Ce sont des habitudes très simples. Il faut juste un peu de discipline et de bonne volonté.

Discipliner son organisme

La régularité des heures de sommeil favorise la régulation du système endocrinien notamment la sécrétion de la mélanine. Alors, au début, dès que vous sentez l’envie de dormir, il ne faut pas reporter le sommeil. Ensuite, faites votre programme de sorte à pouvoir être couché tous les jours à cette même heure.

En outre, si vous souffrez d’insomnie la nuit, il faut éviter de faire la sieste pendant le jour. Le sommeil de la nuit est plus important que la sieste. Alors, il faut en quelque sorte économiser votre sommeil pour le moment le plus propice.

Mettre en place des conditions favorables au sommeil.

Des conditions de sommeil sont également à prendre en compte pour favoriser l’endormissement. Tout d’abord, il faut réguler la luminosité de la chambre. C’est très important, car la mélatonine, qui est l’hormone du sommeil, n’est pas du tout sécrétée lorsque vous êtes dans un endroit éclairé. Pour dormir, il faut donc préférer le noir complet ou à défaut une lumière tamisée (comme celle d’une flamme de bougie).

En plus, essayez de mettre dans votre chambre les conditions suivantes

  • Le calme. Il vaut mieux que votre chambre soit insonorisée pour éviter tous les bruits extérieurs.
  • La bonne température. La chaleur ne favorise pas le sommeil. Au contraire, elle occasionne des réveils nocturnes. Le froid non plus n’est pas conseillé. Une chambre dont la température est entre 16 °C et 18 °C est favorable à l’endormissement.
  • Les bonnes odeurs. Certaines odeurs aident à l’endormissement. Vous pouvez demander conseil à un spécialiste de la médecine alternative (l’aromathérapie).

Il faut également éviter la lumière des écrans de téléphones, de tablettes ou d’ordinateurs juste avant d’aller se coucher. Tenez ces appareils éloignés du lit surtout lorsqu’ils sont à la charge. Même si vous avez un réveil nocturne, évitez de prendre votre téléphone pour regarder l’heure par exemple.

Enfin, le confort de votre lit et de votre oreiller est un facteur qui favorise l’endormissement. À cet effet, un lit et un oreiller à mémoire de forme sont très recommandés pour le confort du sommeil.

Surveiller ses activités diurnes et son alimentation

D’une part, les drogues et l’alcool diminuent considérablement la qualité de votre sommeil. Il est démontré que les drogues et l’alcool peuvent vous amener à vite vous endormir, mais d’un sommeil léger qui ne permet pas la récupération. Ce sommeil est de très mauvaise qualité et vous vous réveillez toujours fatigué.

D’autre part, il faut réduire la consommation de caféine, de boissons énergisantes, de chocolat, d’épices et de tous produits stimulants (sauf prescription du médecin).

En ce qui concerne vos activités en journée, la règle est d’éviter le stress et l’anxiété : ce sont les ennemis du sommeil. Même si votre activité professionnelle est à caractère stressant, vous pouvez prévoir de courts moments de relaxation. En soirée, une fois à la maison, n’hésitez pas à vous donner un petit moment de contact chaleureux, de loisir ou de détente (par exemple en écoutant la musique). Si vous vivez seul, vous pouvez prendre un chien ou un chat. En réalité, le contact chaleureux avec un être vivant est très relaxant et peut vous soulager du stress accumulé durant la journée.

Par ailleurs, il faut strictement s’interdire de faire des activités stimulantes avant d’aller au lit, comme la musculation ou les jeux vidéo, etc. En effet, plus on est épuisé ou excité physiquement ou mentalement, plus on a du mal à s’endormir.

En résumé, vous pouvez améliorer la qualité de votre sommeil et éviter les réveils nocturnes en contrôlant les conditions de votre sommeil, votre alimentation et vos activités pendant la journée. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent causer le trouble du sommeil. Il s’agit notamment de l’angoisse, le stress ou la dépression. Dans ce cas, vous pouvez traiter vos troubles du sommeil, grâce à des remèdes à base de plantes telles que la lavande ou d’autres plantes thérapeutiques.

Profitez-en pour acheter notre oreiller à mémoire de forme Doux Rêveurs !

MENU