Quel oreiller pour le mal de dos ?

Selon certaines statistiques, 9 personnes sur 10 souffriraient de maux de dos.

Tout sur les oreillers avec l'équipe des Doux Rêveurs

oreiller a memoire de forme

C’est d’ailleurs, l’une des causes les plus évoquées par les patients, lors de consultation chez le médecin.

Dans la plupart des cas, les douleurs finissent par disparaître d’elles-mêmes. Sauf dans certains cas, où l’état du patient peut nécessiter une intervention chirurgicale.

N’empêche, il existe des méthodes qui permettent de soulager le mal de dos qui n’est souvent pas facile à supporter.

Dans le présent article, découvrez les causes à la base des maux de dos et les méthodes permettant de soulager les personnes souffrantes.

Méthodes parmi lesquelles, figure l’utilisation d’oreiller.

Quelles sont les causes du mal de dos ?

D’une façon générale, les personnes souffrant de mal de dos, sont des personnes exposées au port de lourds objets ou celles qui ont l’habitude de répéter continuellement les mêmes gestes.

Dans les deux cas, le disque intervertébral finit par souffrir de déchirure ou de dégénérescence.

En cas de déchirure ou de dégénérescence du disque intervertébral, les nerfs se trouvant à l’endroit affecté sont stimulés par la douleur, qui finit par se propager vers les muscles et les ligaments.

C’est ainsi, qu’une douleur localisée au départ dans le cou peut parfois se faire ressentir dans l’épaule, dans les mains ou même parfois dans les omoplates.

Quand une personne souffre de douleur au dos pendant plus de six semaines, on parle à ce moment de douleur chronique.

À cette étape, la douleur n’est plus certes vive, mais elle reste suffisamment intense pour continuer à faire souffrir le malade.

Les maux de dos dans leur majeure partie disposent du même mécanisme, mais leurs causes varient d’un mal à un autre.

Ainsi, les principales causes sont les suivantes.

Les mouvements brusques et les efforts violents

Ils sont à la base des lombalgies aiguës qui se caractérisent par une douleur intense s’apparentant à un coup de poignard et qui se localisent au bas du dos.

C’est un mal de dos qui est fréquent chez les peintres en bâtiment, les esthéticiennes ou encore les aides-soignants.

Les personnes exerçant ces métiers sont souvent obligées de répéter les efforts contraignants, comme se pencher vers une personne malade, soulever des charges lourdes ou tendre les mains dans les airs pour rattraper des objets.

C’est surtout le fait qu’une fissure ou un affaissement finisse par survenir aux disques intervertébraux qui est la cause première de la lombalgie.

Le pincement d’un nerf situé entre deux vertèbres

Il est à la base des douleurs au cou ou dans le bas de dos. Appelée douleur dorsale quand elle est localisée dans le bas de dos, la douleur peut se faire ressentir jusque dans les fesses ou dans les jambes.

Elle est causée par une irritation subie d’une manière ou d’une autre par le nerf sciatique au niveau d’une de ses racines. Cela peut entraîner également une lombalgie ou même entraîner une hernie discale. On parle de hernie discale lorsqu’un disque situé entre deux vertèbres quitte son point d’origine pour venir comprimer la racine d’un nerf.

L’arthrose

Les douleurs au dos peuvent être également la conséquence directe d’une arthrose.

Comment soulager les douleurs de l arthrose cervicale

L’arthrose se définit comme une détérioration progressive du cartilage se trouvant au niveau des articulations des vertèbres.

Elle occasionne des douleurs et des raideurs qui avec le temps deviennent chroniques.

Les douleurs causées par une arthrose sont de deux types : les lombalgies et les cervicalgies.

Les lombalgies touchent généralement les quinquagénaires, qui ont l’habitude de se cambrer durant leurs activités au quotidien.

Les lombalgies sont d’autant plus fréquentes lorsqu’il s’agit de personnes ayant une surcharge pondérale. Les cervicalgies quant à eux sont des douleurs localisées dans le cou.

Le fait que l’arthrose occasionne une détérioration du cartilage des articulations rend le cou moins mobile. C’est ce qui y occasionne des douleurs, surtout si la personne souffrant de l’arthrose a l’habitude d’adopter une mauvaise posture dans son travail quotidien.

La cervicalgie

Comme dit plus haut, les douleurs peuvent se propager de leur point de centralisation vers d’autres parties du corps comme le dos.

C’est ainsi qu’une cervicalgie peut causer des douleurs dorsales. Cependant, l’arthrose n’est pas la seule source potentielle de cervicalgie.

Les torticolis ou encore la hernie discale cervicale sont également source de cervicalgie.

Adopter également de mauvaises positions pour dormir ou s’endormir sur des matelas et des oreillers pas adaptés peut causer des douleurs au cou et au dos, d’ou l’importance également d’un bon garnissage.

Les dorsalgies

Ce sont des cas plutôt rares. Ce sont des douleurs localisées dans la zone allant du milieu du dos jusqu’au cou.

Contrairement aux autres affections, elles ne sont pas dues à l’arthrose ou à une hernie discale.

Elles peuvent être dues à une inflammation du rachis connue sous le nom de spondylarthrite ou à d’autres affections comme le cancer du pancréas.

Comment soulager la douleur au dos ? Comment soulager la douleur au dos

Il existe plusieurs techniques aidant à soulager convenablement les douleurs au dos.

Celles-ci ne sont pas des remèdes miracles pour soigner les maux de dos, mais elles sont plutôt des techniques naturelles qui aident le malade à moins souffrir en attendant que ce dernier se soigne complètement.

Les techniques les plus utilisées sont les suivantes.

L’application de chaleur sur les muscles

Il est possible de faire se relâcher les muscles grâce à la chaleur.

C’est d’ailleurs l’effet que procure le sauna sur l’organisme humain.

Il est conseillé de faire rapidement recours à la chaleur dès que les premières douleurs de dos se font ressentir.

Bien sûr que vous n’êtes pas obligés de vous rendre tous les jours dans un sauna. Vous pouvez vous soigner tout en vaquant tranquillement à vos occupations.

Pour cela, servez-vous des patchs chauffants autocollants.

Pouvant se placer dans le dos ou au niveau des cervicales, ils sont capables de délivrer pendant 12 heures de la chaleur en continu aux muscles.

L’utilisation de l’écorce de saule blanche pour les douleurs ayant pour origine l’arthrose

Surnommée « l’aspirine végétale », l’écorce de saule blanc contient beaucoup de dérivés salicylés.

Ce qui fait qu’elle peut servir facilement d’antalgique et d’anti-inflammatoire.

Il existe des extraits liquides de l’écorce qui sont vendus concentrés à la pharmacie. Il est conseillé de prendre quotidiennement, 3 à 6 cuillerées à café de l’extrait liquide en les diluant dans un verre d’eau.

La période de prise régulière est de 7 jours au moins, extensible jusqu’à trois mois quand il s’agit de douleurs chroniques.

L’utilisation de valériane et de scrofulaire

Comme le saule blanc, la scrofulaire dispose également de propriétés inflammatoires et des propriétés d’antalgiques.

La valériane de son côté dispose de propriétés myorelaxantes.

Pour ce qui est de l’utilisation des deux plantes, il est aussi préférable d’utiliser des extraits liquides des deux plantes pour une action rapide.

Il est possible de trouver en pharmacie, des produits faits à partir d’un mélange des deux plantes.

Niveau posologie, il est conseillé d’utiliser quotidiennement, durant les quatre premiers jours, 6 cuillerées à café diluées dans l’eau du produit.

À raison de deux cuillerées le matin, deux à midi et deux le soir avant de dîner.

Le massage avec les huiles essentielles

Le massage avec les huiles essentielles

Cette technique est particulièrement efficace dans le cas où, les douleurs proviennent d’un nerf pincé.

Les huiles essentielles que vous pouvez utiliser sont celles à base de menthe poivrée, de girofle ou de lavande.

Les deux premières sont utiles grâce à leur propriété anti-inflammatoire et la dernière est utile pour calmer le système nerveux.

Se coucher sur un oreiller adapté

En optant pour le bon oreiller, il est aussi possible de soulager efficacement les douleurs au dos.

En effet, l’oreiller offre l’avantage de soutenir convenablement les cervicales et de permettre à la colonne vertébrale de s’aligner correctement.

En vous servant, d’un oreiller pour vous coucher chaque soir, vous aurez toutes les tensions du corps complètement relâchées, aussi bien au niveau des cervicales que du dos.

Par contre, il est conseillé de ne pas s’allonger sur le ventre lorsqu’on compte se servir d’un oreiller.

Votre dos risque de se cambrer, ce qui peut engendrer l’effet contraire.

 

Comment choisir son oreiller à mémoire de forme quand on a mal au dos ?

Comme il est possible qu’un matelas trop dur ou trop mou soit source de douleurs au dos, un oreiller mal adapté peut également causer des maux de dos.

C’est d’ailleurs pourquoi il est conseillé de faire appel aux oreillers de type ergonomiques ou aux oreillers à mémoire de forme.

Un oreiller à mémoire de forme améliore le confort général, soulage les raideurs musculaires et contribue à réduire les troubles du sommeil.

Avec un oreiller ergonomique, vous allez ronfler toute la nuit. Si vous avez un bébé, faites-le dormir aussi sur un oreiller à mémoire de forme.

Il ne risque pas de se réveiller durant toute la nuit.

L’oreiller ergonomique de son côté est un oreiller qui est personnalisable. C’est-à-dire, qu’il vous est possible de choisir un oreiller qui s’adapte complètement à votre morphologie et à vos habitudes en matière de sommeil.

Pour choisir son oreiller ergonomique à mémoire de forme, voici les critères à prendre en compte.

La position que vous adoptez durant vos sommeils

C’est le premier paramètre à prendre en compte. Si vous avez l’habitude de dormir sur le ventre, vous devez choisir un oreiller dont l’épaisseur est la plus faible possible.

Si vos nuits de sommeil, vous les passez en dormant sur le côté, il faut opter plutôt pour un oreiller disposant d’un plus grand volume.

Ici, votre morphologie entre également en jeu. Si vos épaules sont trop larges, il faut qu’en plus du volume, l’oreiller soit haut au possible.

Par contre, dans le cas où vous dormez sur le dos, choisissez un oreiller d’épaisseur moyenne.

Le niveau de fermeté

Il en existe qui sont fermes, certains qui sont mi-fermes et d’autres qui sont souples.

C’est à vous de voir le niveau de fermeté qui vous convient le plus et de choisir en conséquence.

La durée moyenne de votre sommeil

La duree moyenne de votre sommeil

Si vos nuits de sommeils sont longues, optez pour des oreillers qui maintiennent le plus longtemps possible, le temps de sommeil.

Par contre, si vos nuits sont courtes, l’oreiller devra limiter le plus possible les mouvements de retournements nocturnes.

La densité de l’oreiller

C’est en fonction de sa densité, qu’un oreiller est capable ou non d’épouser parfaitement, la forme de votre nuque quand vous vous y allongez et retrouve son état normal quand vous vous levez.

Une densité de 50 kg/m3 est conseillée pour les oreillers.

Profitez-en pour acheter notre oreiller à mémoire de forme Doux Rêveurs !

MENU