Quel matelas choisir : latex ou ressort ?

Avez-vous un sommeil agité et peu reposant ? Vous réveillez-vous toujours avec des courbatures et des douleurs dans le dos ? Il est temps pour vous de changer votre matelas !

Tout sur les matelas avec l'équipe des Doux Rêveurs

oreiller a memoire de forme

En effet, l’être humain fait généralement huit heures de sommeil par jour et plus pour certains. Alors, il est aisé de se rendre compte que nous passons les 1/3 de notre temps sur terre à dormir. Il ne faut donc pas négliger ce facteur important pour votre équilibre tant physique que psychologique. C’est pour cela qu’investir dans la bonne literie ne saurait être inutile. C’est d’ailleurs, le gage pour un sommeil reposant et le maintien de votre bonne forme.

Des offres de matelas disponibles sur le marché, il n’y en a que trois qui tiennent véritablement la tête. On compte, les matelas en mousse, les matelas à ressorts et les matelas en latex. Les matelas en mousse étant un peu moins prisés que les autres, nous nous intéressons dans cet article aux deux derniers types de matelas. Lequel faut-il choisir et pourquoi ? La réponse ici !

Qu’est-ce qu’un matelas en latex ?

Le latex est un produit liquide dérivé du lait d’hévéa et d’autres plantes en quantité insignifiante. Il compose le plus souvent à plus ou moins 85 %, les matelas dits en latex. On parle alors de matelas 100 % latex naturel et de matelas 100 % latex. Les atouts de ce liquide confèrent au matelas du lit, une plus grande stabilité et une élasticité remarquable. Sa densité sera alors comparable à celle des matelas en mousse polyuréthane.

Pour s’intéresser aux hévéas (producteurs de latex), il faut dire qu’il s’agit des plantes originaires d’Amérique latine. Le latex qu’elles produisent est impliqué dans beaucoup de processus de transformation pour l’obtention des produits et des articles. Ce sont généralement des articles qui s’utilisent dans le quotidien des hommes. Pour ce qui concerne son usage dans la literie, c’est la sève du latex qui est récolté sur les fleurs des hévéas.

Toutefois, il importe de signifier que le latex récolté à l’état brut n’est pas encore celui qui s’utilise pour le matelas. Ce dernier, le latex pour matelas s’obtient à la suite d’un processus chimique appelé, la vulcanisation.

On appelle vulcanisation, l’opération chimique pendant laquelle, le soufre est incorporé au caoutchouc. Le résultat, c’est l’amélioration de la résistance du caoutchouc. Le soufre est alors sollicité pour jouer le rôle d’un agent vulcanisant pendant que le caoutchouc se retrouve dans le processus en qualité d’élastomère.

Dans le cas d’espèce, qu’est celui du latex de matelas, le processus est le même. La substance recueillie à partir du lait d’hévéa acquiert une bonne résistance par le pouvoir de cette incorporation de soufre. Il faut dire que la vulcanisation est importante sinon indispensable parce que c’est elle qui dote le latex de matelas de toutes ses propriétés de stabilité et d’élasticité. Son efficacité définira alors en quelles proportions, le latex de matelas est stable et élastique.

Après vulcanisation, le latex de matelas est ensuite utilisé dans le processus de création des zones de confort. Il s’agit d’un transvasement dans un grand moule. Sa forme sera alors celle que l’on souhaite donner définitivement au latex. Pour un matelas, c’est bien évidemment sous forme de parallélépipède rectangle que le bac se présente. À la suite du transvasement, le bac est cuit. La température de cuisson sera celle des grands fours. Le résultat : le latex gagnera en consistance et en dureté.

Les zones de confort (zones de soutien) sont donc de petites perforations verticales. Leurs diamètres diffèrent dans le bloc de latex fini. Vous souhaitez avoir une literie au confort ferme ? Optez pour un diamètre fin et réduit pour l’alvéole. Le cas échéant, choisissez un diamètre plus large. Le confort en sera alors large et par ricochet, plus enveloppant.

Il est indispensable pour le latex de matelas de passer par les zones de confort afin de pouvoir assurer à votre colonne vertébrale, un équilibre parfait et horizontal. Avec le matelas en latex, vous n’aurez donc aucune torsion inappropriée et donc, votre dos ne sera jamais bloqué.

Le processus qui conduit à l’obtention des matelas latex ne s’arrête pas aux zones de confort. Il est ajouté au bloc latex, une fois terminé, toutes les couches pour finaliser votre literie. On retient essentiellement pour ces couches, le revêtement été et le revêtement hiver.

Le premier type de revêtement est composé de coton et de soie pendant que le second est fait de laine. Le revêtement hiver retient la chaleur pendant que le revêtement été l’évacue. Ces deux faces donnent donc à votre matelas en latex le pouvoir de vous assurer un sommeil paisible, quelle que soit la température (en hiver ou en été).

Au-delà de ces deux couches, la ouate thermoliée est aussi ajoutée au matelas en latex. Le but, c’est de lui donner une certaine douceur sur sa surface. Avec cette marque de confort inégalable, le matelas est simplement enveloppé dans un coutil. C’est le terme employé pour désigner le tissu du dessus du matelas. En amont, il subit un traitement anti bactérien et anti acarien.

Quelle densité pour un matelas en latex ?

Les zones de soutien du matelas en latex vous garantissent un confort optimal pendant que vous dormez. Cependant, c’est sa densité qui sert d’indicateur à la mesure de ce soutien. Il définit le niveau de fermeté du matelas et l’échelle qui lui sert de base part du plus souple au plus ferme. Il se mesure en kg/m3.

Pour son choix, il faudra tenir compte de certains paramètres parmi lesquels, la position dans laquelle vous avez l’habitude de vous coucher et votre poids (est-il standard ou élevé ?). Ainsi, il sera beaucoup plus recommandé pour les personnes en quête d’un soutien important, un matelas à forte densité. Le choix de la densité d’un matelas en latex évolue donc de façon croissante avec le gabarit de la personne qui doit s’y coucher. Ce sera alors le gage d’un bon maintien.

De même, pour ce qui concerne le critère ‟position de sommeil’’, ce sont les matelas à latex de faible densité qui sont indiqués pour les personnes qui dorment sur le côté. Si par contre, vous dormez sur le dos ou sur le ventre, la densité de votre matelas en latex devra être suffisamment élevée. Ainsi, elle permettra que votre colonne vertébrale soit gardée droite et que vos épaules soient bien enveloppées. Pour récapituler, voici les choix qui s’imposent pour votre confort :

  • pour les personnes de grande corpulence, un matelas en latex très ferme ;
  • pour les personnes de corpulence moyenne ou en surpoids, un matelas en latex ferme ;
  • pour les personnes de corpulence moyenne, un matelas en latex équilibré ;
  • pour les personnes de corpulence légère (les bébés par exemple), un matelas en latex moelleux.

On retient alors les valeurs suivantes pour la densité du matelas en latex :

  • valeur maximale : entre 90 kg/m3 et 95 kg/m3 ;
  • valeur moyenne : 75 kg/m3 ;
  • valeur minimale : 65 kg/m3.

Il faut retenir que la valeur minimale indiquée ici pour la densité du matelas en latex est celle qui procure un accueil moelleux et donc souple. La valeur moyenne vous garantit quant à elle, un accueil intermédiaire. Si par ailleurs, vous avez besoin de plus de fermeté, choisissez un matelas dont la densité dépasse les 85 kg/m3. Au-delà de 90 kg/m3, vous vous retrouvez déjà au niveau des valeurs maximales. Vous aurez alors trop de fermeté. Ce qui risque de vous mettre dans un inconfort.

Toutefois, il y a également des matelas en latex qui se présentent sur le marché avec des densités beaucoup plus faibles. Certains ont même une densité inférieure à 24 kg/m3. Dans ce lot, ce sont les matelas en latex bas de gamme qui y font figure. Ils sont proposés à la vente pour le compte des personnes qui dorment seules et dont le budget est plutôt léger. Les modèles de matelas en latex, haut de gamme ont au minimum 30 kg/m3 de densité. L’assurance du confort commence alors à partir de ce niveau.

À la densité du matelas en latex, il est également associé beaucoup d’autres paramètres. Ceux-ci participent à la qualité du matelas et donc à son choix. On distingue :

  • l’élasticité du matelas : vous pouvez le tester en vous asseyant sur le matelas. Vous en jugerez alors par rapport à son accueil. Ce dernier peut alors être souple, moelleux, tonique ou équilibré ;
  • le soutien : il est particulièrement important comme critère de choix, pour les personnes qui souffrent du mal de dos ;
  • la résilience : il s’agit là de la capacité du matelas à reprendre sa forme initiale après utilisation ;
  • l’aisance de couchage : vous pouvez être deux sur un même matelas. Les mouvements de l’un ne doivent pas perturber l’autre.

Il faut attirer votre attention sur un aspect important en ce qui concerne la densité. Vous ne devez pas commettre l’erreur de la confondre avec l’épaisseur du matelas. Il peut bien être volumineux sans être ferme. Et dans ce cas, sa densité sera faible.

Pourquoi choisir un matelas en latex ?

Vous souhaitez trouver des raisons pour le choix d’un matelas en latex ? Dites-vous simplement qu’il s’agit d’un matelas en matière naturelle qui ne vous veut que du bien. La longévité de la literie est assurée par le latex, dont l’origine naturelle rassure amplement.

Des avantages liés à l’utilisation d’un tel matelas, on peut déjà noter la très bonne ventilation qu’il vous procure. En effet, il est incorporé dans les matelas en latex, des zones de soutien. Bien que celles-ci puissent être différenciées, les perforations intérieures qui leur ont donné naissance donnent l’assurance d’une ventilation très performante. C’est d’ailleurs pour cela que le matelas en latex est de loin, un choix beaucoup plus avantageux qu’un matelas en mousse. Il ne faut s’en tenir qu’au processus de production du matelas en latex pour s’en rendre compte. Les matelas en mousse contiennent peu ou parfois pas du tout, de zones de soutien. Leur qualité s’en trouve de ce fait moins intéressante.

Toujours sur la liste des avantages, on peut retenir pour le compte du matelas en latex, son soutien qui est à la fois ferme et progressif, puis l’assurance qu’elle donne d’avoir une literie plus résistante. Comparativement aux autres types de matelas, sa déformation est très tardive.

Le latex qui sert à la fabrication du matelas est par ailleurs très élastique. C’est une propriété qui sert même dans l’industrie en occurrence pour la fabrication des gants de protection dans les hôpitaux. Sur le matelas en latex, cette élasticité est utilisée pour une adaptation à votre manière de dormir. C’est pour ainsi dire que c’est le matelas qui tient compte du confort que vous souhaitez avoir et qui s’en accommode et non l’inverse.

Si vous souhaitez alors avoir un sommeil réparateur, qui vous procure plus de force et de vigueur au réveil, c’est une literie en latex qu’il vous faut. De même, le matelas en latex vous garantit :

  • une durée moyenne de 10 ans au moins ;
  • une très grande résistance mécanique ;
  • un transfert anti-moisissure ;
  • un transfert antibactérien ;
  • une relaxation parfaite.

Bien que le matelas en latex soit conçu pour tous les âges, il est particulièrement la norme recommandée pour les enfants et les bébés. Ce matelas pour bébé ou enfant de référence est disponible sur le marché avec plusieurs offres. Elles sont le plus souvent associées aux oreillers et aux surmatelas réalisés avec la même matière : le latex.

Pour s’intéresser à un modèle particulier de matelas en latex, l’on pourrait présenter le matelas en latex confort ferme. Sa dureté est certes décriée par certains utilisateurs, mais sa résistance ne fait l’objet d’aucun doute. Il est par ailleurs conseillé de le garnir avec une matière absorbante. Celle-ci gardera alors la transpiration puisque ce matelas dur n’est pas très perméable à l’humidité. Il est également conseillé de l’associer à un sommier à lattes ou à plots. Ce sera pour en atténuer l’effet dureté.

Par ailleurs, bien que la durée de vie moyenne des matelas en latex soit de 10 ans sans perte d’avantages, il commence à s’affaisser au bout de 5 ans d’utilisation. Pour le’tenir en vie’’ un peu plus longtemps, vous pouvez le retourner par moment. Cet exercice aura une double utilité : augmenter la durée de vie du matelas et accroître son degré d’aération. Il est également recommandé à l’achat, de faire un choix des marques reconnues sur le marché. Cela garantit davantage un choix de qualité pour sa literie.

Qu’est-ce qu’un matelas à ressorts ?

La literie n’est pas restée en marge des avancées technologiques de ce siècle. Et les matelas à ressorts font partie des révélations de cette avancée technologique. Il est incorporé dans le processus de leur production des ressorts. Le but, c’est aussi d’apporter plus de conforts aux dormeurs, en particulier, aux personnes qui transpirent en abondance. Le matelas à ressorts est équipé aujourd’hui d’un système de ventilation qui vous rafraichit au maximum, pendant vos moments de sommeil. Il faut cependant préciser qu’autrefois, il n’était pas possible de bénéficier d’un tel avantage avec un matelas à ressorts, ses anciennes versions ne disposant pas de ce système. C’est ce paramètre qui pousse à faire la différenciation entre les types de matelas à ressorts qui existent. On peut alors citer : les matelas à ressorts coniques ou « bonnell », les matelas à ressorts multispires ou en fil continu et les matelas à ressorts ensachés.

Les matelas à ressorts « bonnell » ou coniques sont les premiers modèles de matelas à ressorts créés. Ils étaient jadis très utilisés et même appréciés en raison de la longévité exceptionnelle qu’ils offrent. Cependant, les limites de ce modèle de matelas ont très tôt découragé les utilisateurs. Entre autres, il faut compter que sa durée de vie est en fonction de la morphologie de l’utilisateur.

De même, les ressorts du matelas rentrent en permanence dans le dos quand on s’y couche. On prenait alors plus de plaisir à l’utiliser pour jouer au trampoline qu’à s’y coucher pour dormir. Ce sont ces limites qui ont poussé les concepteurs à réfléchir à l’élaboration d’un autre modèle de matelas à ressorts, le matelas à ressorts en multispires.

Encore appelé matelas à ressorts, à fil continu, le multispires a été un réel progrès en son temps. Ce modèle a été mis sur le marché en 1967. Le soutien intégré dans l’élaboration de ce type de matelas a été très avantageux. C’est le fruit d’une technologie dont la particularité séduit plus d’un.

En réalité, l’appellation ‛‛fil continu’’ se justifie par l’utilisation d’un fil d’acier unique et continu qui s’étend dans tout le matelas. Dormir sur un matelas à ressorts multispires, c’est donc dormir sur un matelas dans lequel, il n’y a qu’un seul et même ressort. Et c’est d’ailleurs ce qui permet à ces matelas d’être plus robustes et plus fermes que leurs prédécesseurs.

Aujourd’hui, les offres de matelas à ressorts à fil continu sont beaucoup plus douces, mais avec la même fermeté que ceux de 1967. Toutefois, il faut également reconnaître à ce modèle de matelas, une légère limite. Il est carrément impossible d’y dormir à deux sans que les mouvements de l’un ne dérangent l’autre. En complément à ce manque d’indépendance, le matelas à ressorts en fil continu laisse sentir assez tôt, les fils d’acier. Cet inconfort rend le sommeil moins reposant. Et c’est pour pallier ces insuffisances que le dernier modèle de matelas à ressorts a vues le jour.

Nonobstant leur récente apparition (2 000), les matelas à ressorts ensachés ont absolument tous les critères pour répondre à vos besoins de conforts. Ils sont considérés, et ce, à juste raison, comme étant le summum de la technologie. Contrairement au matelas à fil continu, il est utilisé ici plusieurs ressorts. Et chacun de ces ressorts est enveloppé séparément.

Ils n’existent donc aucune liaison entre les ressorts si ce n’est que par l’entremise des sachets. C’est d’ailleurs ce qui lui permet de vous offrir une indépendance totale de couchage. En une nuit, un dormeur est appelé à bouger en moyenne, 40 fois au moins. Et lorsque vous dormez à deux, cela fait un total de 80 mouvements au moins par nuit.

Pour aucun de ces mouvements, votre conjoint ne se sentira gêné par vous et vice-versa. Cet avantage que présente le matelas à ressorts ensachés vient s’ajouter à ceux des autres matelas à ressorts classiques. Parmi ces avantages, on compte en place de choix, le niveau de transpiration qui est très bas, sinon même absent.

Ainsi, au regard de tout ce qu’il y a eu comme innovations technologiques pour les offres de matelas à ressorts, il faut simplement dire qu’aucune équivalence ne peut s’établir pour ce qui concerne leur valeur. Néanmoins, de tous les modèles, ce sont les matelas à ressorts ensachés qui vous offrent le soutien qui répond le plus à votre condition physique (votre morphologie).

Pour un choix optimal, il est conseillé de prendre en compte, le nombre de ressorts utilisés. À partir de 500, la qualité du matelas est beaucoup plus rassurante. Le niveau de confort évolue de manière croissante avec cette quantité de ressorts. Votre morphologie (poids et taille) et votre profil de dormeur sont alors des critères importants pour le choix de votre matelas à ressorts ensachés.

On retient alors comme choix disponibles, les matelas à ressorts ensachés avec le procédé ‟cross system’’. Ils offrent en complément à la quantité de ressorts normalement présente, 20 % d’ajout. Cela fait passer alors la quantité de ressorts dans ce type de matelas à 600 ou même 700 parfois. Ces ressorts sont éparpillés sur plusieurs zones de confort (bodyzones). Le soutien est alors beaucoup plus renforcé au niveau des points essentiels que sont la tête, les pieds et le bassin. La souplesse est quant à elle plus accentuée au niveau du dos et des jambes.

Il y a également sur le marché des matelas à ressorts ensachés qui offrent plus de 1 350 ressorts. Certes, le confort est particulièrement assuré pour ce type de matelas haut de gamme, mais son prix est également plus élevé. Il n’est donc pas accessible à tous les budgets.

Au-delà des types de ressort et de leur nombre, il faut également compter mettre à l’actif des matelas à ressorts actuels, le garnissage et l’isolant qui y sont utilisés. Ouate thermo régulée polyester, mousse de confort, coton, laine vierge et feutre sont les matières les plus utilisées pour couvrir les ressorts. Il y a même des modèles qui utilisent des couches supplémentaires faites d’air ou d’eau.

Pour une petite clarification conceptuelle, la ouate thermo régulée sert de régulateur de température pour le matelas à ressorts. Il agit de façon automatique et il est fait de microcapsules. C’est la ouate thermo régulée qui permet de garder la chaleur ou le froid afin d’en faire une restitution homogène en période estivale ou en hiver. C’est donc la ouate thermo régulée qui vous met à l’abri de tout risque de frissons nocturnes et même de la transpiration.

Ce concept fait directement appel à celui de la ventilation active brevetée. Son rôle, c’est d’assurer en permanence, le renouvellement de l’air à l’intérieur du matelas. Elle offre alors une garantie pour une meilleure hygiène. Ce renouvellement peut se faire jusqu’à 10 fois en une seule nuit. Pour les personnes dont la température change fréquemment, il est en outre conseillé d’utiliser un matelas à ressorts dans lequel, il est intégré un garnissage microclimat. Ce dernier tire son inspiration des oreillers thermorégulateurs. C’est là un environnement totalement personnalisé qui est créé autour du dormeur.

Par ailleurs, pour le choix du matelas à ressorts, l’autre détail qui pourrait également sembler important à première vue, c’est son épaisseur. Généralement, on mesure cette valeur entre 21 et 30 cm. Cependant, il n’est pas très utile de s’y attarder pour le choix. En règle générale, ce sont uniquement les tout premiers centimètres d’épaisseur qui sont sollicités par le corps au moment du couchage.

Pour ce qui concerne le garnissage, les matelas à ressorts actuels présentent l’avantage d’y impliquer des matières naturelles. Parmi celles-ci, on peut citer : la soie, le coton, le bambou et les mousses naturelles. Par ailleurs, lorsque le soja est impliqué dans le processus et qu’il est utilisé pour la production d’une mousse viscoélastique ajoutée aux huiles essentielles, le matelas est tout simplement parfait. La qualité de sommeil qu’il offre alors est carrément inégalable.

En résumé, ce qu’il faut simplement retenir pour ce qui concerne les matelas à ressorts, c’est la nécessité de prendre en compte le nombre des ressorts qui le composent avant toute acquisition. De leur nombre et de leurs types dépendra le confort assuré par le matelas. Cela vous permettra également de faire un choix de sommier optimal. Le matelas amortit est donc celui qui vous garantit ce confort avec les ponts de soutien plus importants.

Quelle densité pour un matelas à ressorts ?

Pour le choix d’un matelas à ressorts, il est recommandé de manière générale, de choisir entre 33 kg/m3 et 35 kg/m3 de densité lorsque vous êtes un adulte de poids moyen (70 kg). Si vous avez une corpulence plus lourde, 80 kg, choisissez un matelas à ressorts dont l’épaisseur est considérable. Cela vous mettra à l’abri des douleurs au dos et celles cervicales. Et si vous êtes obèse, votre matelas à ressorts doit être fait avec plus de 800 ressorts afin de pouvoir bien vous soutenir.

Par ailleurs, lorsque le matelas à ressorts est doté d’une fine ou d’une épaisse couche de mousse ou de laine, ou encore de crin de cheval, il reste parfaitement adapté à toutes les morphologies. Leur équilibre est d’un grand avantage dans ce cas.

Pourquoi choisir un matelas à ressorts ?

Pourquoi faut-il se tourner vers le choix d’un matelas à ressorts et pas un autre ? C’est une question qui traverse l’esprit de plusieurs acquéreurs de matelas. Et cela est tout à fait normal. Deux critères importants font du matelas à ressorts, un choix indiqué.

Premièrement, il est conçu de sorte à convenir à toutes les morphologies. En réalité, il est proposé plusieurs types de matelas dont la fermeté est fonction de votre IMC (c’est le rapport entre votre poids et votre taille). Le matelas à ressorts vous garantit alors pendant vos moments de couchage, un maintien de votre colonne vertébrale dans la droiture. Mieux, vos muscles seront relâchés totalement, favorisant ainsi votre relaxation. Ce confort est en outre préservé dans le temps.

Le deuxième avantage sur lequel, il importe de s’attarder en ce qui concerne le matelas à ressorts, c’est l’indépendance de couchage qu’il offre. On peut s’y coucher à deux et pourtant se sentir totalement libre de ses mouvements comme si l’on y était seul.

Par ailleurs, le type particulier de matelas à ressorts qu’est la version de ressorts ensachés est indiqué pour vous apporter du soutien et de la fermeté en permanence. De plus, vous bénéficiez d’une ventilation maximale par le biais de ce matelas. Il faut également mettre sur le compte du matelas à ressorts, la présence des deux faces (été et hiver). Ils privilégient le coton ou la laine afin de s’adapter aux besoins de température ambiante. Le coutil extérieur qui lui sert d’enveloppe est quant à lui traité en amont contre les bactéries et les ascaris.

Il est cependant recommandé de retourner le matelas à ressorts au minimum deux fois par an afin d’en limiter l’usure. Pour faciliter cette tâche, des poignées verticales sont ajoutées au matelas. Le carénage mousse de haute densité est également un atout pour le matelas puisqu’il en protège la suspension et les bords du matelas.

En définitive, choisir un matelas en latex ou à ressorts, c’est au dormeur que revient la décision finale. Toutefois, pour une qualité de sommeil optimale, il est conseillé de coupler son choix avec un oreiller ergonomique. Il est aussi bien indiqué pour le matelas à ressorts que pour le matelas en latex.

Profitez-en pour acheter notre oreiller à mémoire de forme Doux Rêveurs !

MENU