Quel épaisseur de matelas choisir ?

Le matelas ! ce mobilier est incontournable et fait probablement partie de nos premiers achats lorsqu’on amménage pour la première dans un nouvel appartement, une nouvelle ville ou même un nouveau pays.

Tout sur les matelas avec l'équipe des Doux Rêveurs

oreiller a memoire de forme

Avec envion 7 à 8 heures de sommeil par jour, chaque individu passe en réalité un tiers de sa vie sur un matelas. Il arrive même qu’on s’installe dessus pour lire un livre ou pour étudier. C’est pour ces raisons quil est nécessaire de poser sur son lit, un matelas de bonne qualité et d’épaisseur suffisante pour garantir un certain confort à chaque foit que l’on vient se coucher ou s’asseoir dessus.

Vous dormez mal et vous vous reveillez plusieurs fois par nuit pour trouver une meilleure position de sommeil ? Avez-vous souvent mal au dos ? Vous voulez changer de matelas, mais vous ne savez lequel choisir ? Ce n’est en effet pas chose aisée de trouver le matelas adapté; celui dont le niveau de fermeté, de confort et d’épaisseur nous apporte une satisfaction totale. Découvrez donc dans cet article l’épaisseur de matelas qu’il vous faut choisir de même que les autres critères permettant de déterminer s’il s’agit d’un matelas confortable.

Choisir un matelas

Dormir sur un matelas implique d’avoir un bon sommeil. Or, avoir une bonne nuit de sommeil, ne dépend pas que du type de matelas dont on dispose ou encore de son épaisseur. En effet, elle dépend également de l’utilisation d’un bon oreiller. Il existe aujourd’hui des oreillers ergonomiques. Ces derniers ont l’avantage d’avoir une partie centrale (où se pose la tête) plus creuse que les extrémités. Ce qui donne un oreiller qui épouse parfaitement la forme de la tête et aide à avoir des nuits de sommeil agréables. L’importance de l’oreiller ayant été établi, voyons à présent les critères pour choisir son matelas.

Comment choisir la fermeté et la densité d’un matelas ?

Le niveau de fermeté d’un matelas est un élément essentiel dans le choix d’un matelas. Un bon matelas doit être en mesure de maintenir le coprs à l’horizontal pour éviter que les muscles n’exercent des efforts pendant le sommeil. Si les muscles travaillent, l’individu ne saurait avoir un sommeil réparateur.

Or, le niveau de fermeté d’un matelas ne peut être déterminé qu’en fonction de sa densité. En d’autres termes, en fonction du niveau de densité d’un matelas, le niveau de fermeté va être plus faible ou plus élevé. C’est ainsi pour les matelas en latex, ou en mousse; plus la densité du matelas est importante, plus le matelas sera ferme. En ce qui concerne le matelas à ressorts, ce sont la quantité et le niveau de solidité des ressorts qui permettront d’avoir un soutien ferme.

Selon le type de suspension, il existe croncrètement 3 niveaux de fermeté d’un matelas : souple, ferme ou très ferme. Il faut tout de même noter qu’en fonction des fabriquants, l’appellation de ces 3 niveaux de fermeté peut varier. C’est ainsi que certains fabriquants de matelas préfèrent utiliser le terme « équilibré » à la place du mot « souple ».

Contrairement à ce que certains pourraient croire, le choix d’un bon matelas ne saurait être fait sans tenir en compte des questions de poids et de taille. En effet, le niveau de fermeté d’un matelas doit être choisi en fontion de la morphologie de chaque individu. Ainsi, il est claire que plus le propriétaire du matelas est grand et corpulent, plus le niveau de fermeté du matelas du lit doit être élevé. Dans ce cas, il vaut mieux choisir un matelas très ferme. A contrario, les personnes moins corpulentes et les enfants, devraient plutôt opter pour des matelas ayant un niveau de fermeté souple.

Pour les personnes en couple ayant des morphologies opposées à celle de leurs conjoints, il existe aujourd’hui un moyen d’équilibrer les niveaux de fermeté en confectionnant des matelas sur – mesure. Cela permet de garantir un bon sommeil et un confort équilibré.

Pour plus de précision, si une personne opte pour un matelas en mousse, il est préférable de choisir un matelas dont la densité est de 30kg/m3 au minimum, pour un individu de corpulence moyenne. Une personne optant pour du latex, quant à elle, devrait plutôt choisir un matelas dont la densité est de 60 à 85kg/m3. Il s’agit là d’une option très intéressante pour les personnes de forte corpulence.

Quel type de matelas faut – il choisir ?

Quand vient le moment d’acheter un nouveau matelas parce qu’on a actuellement un matelas amorti et devenu trop inconfortable, plusieurs questions nous viennent à l’esprit: quel type de suspension choisir ? quelle taille de matelas choisir ? quelle garnissage choisir ? En réalité, pour répondre à ces interrogations, il faut toujours faire attention à notre morphologie afin de mieux orienter son choix de matelas.

1. Le cœur du matelas

Le type de suspension situé l’intérieur du matelier joue un rôle très important dans le maintien du corps à l’horizontal. Il peut donc soit faire du bien, soit faire du mal à la colonne vertébrale et aux muscles en fonction de sa qualité. De nos jours, il existe trois principaux types de suspension : la mousse, le latex et les ressorts. En réalité, aucune de ces matières n’est obligatoirement meilleure que les autres. Tout est une question de préférence, de confort et d’habitudes personnelles.

On peut néanmoins relever que les matelas à ressorts sont très intéressants pour les personnes de forte corpulence qui transpirent beaucoup pendant le sommeil ou qui recherchent une certaine indépendance de couchage.

En ce qui concerne le latex, il est recommandé d’utiliser des matelas qui sont 100% latex avec au moins 20% de latex naturel. Le matelas en latex a l’avantage d’avoir de nombreuses zones de soutien qui favorisent un bon maintien du corps. Il peuvent avoir jusquà 11 zones de soutien différents qui correspondent aux épaules, aux lombaires, aux jambes etc.

La mousse, quant à elle, est probablement la matière la plus utilisée de l’industrie du matelas. Le matelas à mousse peut être moelleux et enveloppant, surtout si on choisit un matelas à mémoire de forme en mousse. En général, il est facilement modulable et compte parmi les moins chers du marché.

2. La taille du matelas

Le choix de la taille du matelas dépend en réalité de facteurs très simples. La taille et le poids de la personne ou des personnes qui dormiront dessus ou encore, la taille de la chambre dans laquelle sera posé le lit du matelas.

Sachant que chaque personne dormant sur le matelas d’un lit peut bouger entre 30 et 40 fois par nuit, il est essentiel de choisir un matelas de taille suffisamment grande pour éviter qu’une personne ne se retrouve parterre.

Lorsqu’on dort seul, il vaut mieux choisir un matelas dont la longueur est supérieure à la nôtre de 20cm pour étendre les jambes selon notre convenance. En ce qui concerne la largeur, il vaut mieux que le matelas soit au moins plus large que notre corps de 90 cm.

Pour les couples souhaitant avoir une bonne indépendance de couchage, il faut opter pour un matelas 160×200. Avec une literie de grande taille, on passe de meilleurs moments de sommeil et en plus, personne n’empiète sur l’espace de l’autre.

Il existe des tailles de matelas standards :

  • 80×190/200 ou 90×190/200 pour les matelas d’une place,
  • 140×190/200 pour les matelas de deux places,
  • 160×200 pour les matelas appelés « queen – size »,
  • 180×200 ou 200×200 pour les matelas « king – size » pouvant accueillir jusqu’à 3 personnes.

Ainsi, acheter et installer un matelas nécessite de tenir compte de ces différentes dimensions afin de bénéficier du confort requis.

3. Le garnissage du matelas

Le garnissage peut être le premier élément déteminant du confort d’un matelas. En général, plus il est épais et de bonne qualité, plus le matelas est accueillant, moelleux et confortable. Un bon garnissage peut être en laine, en soie, en mousse, en coton, en latex, ou encore en polyester. Pour les personnes qui ont tendance à transpirer dans la nuit, il vaut mieux opter pour un garnissage en matère naturelle comme du coton. Toutefois, le choix dépend des goûts et des préférences de tout un chacun. Que le garnissage soit moelleux, souple ou dynamique, il vaut mieux choisir une matière dans laquelle on se sent bien pour avoir un sommeil sans interruption qui pourrait être causé par un manque de confort.

Quelle est la bonne épaisseur pour un matelas ?

L’épaisseur du matelas dépend de son garnissage et de la matière qui le compose. En effet, plus le garnissage est généreux, plus le matelas va être épais. Si au contraire le garnissage n’est pas assez fourni, le matelas aura une faible épaisseur. Il faut garder à l’esprit qu’un garnissage épais et de bonne qualité permet d’obtenir un matelas confortable et moelleux.

Hormis le garnissage, l’autre élément important pour garantir une bonne épaisseur est la suspension. En fonction de la matière utilisée pour la suspension, les matelas peuvent avoir des épaisseurs variables. C’est ainsi que l’on peut distinguer principalement 2 catégories d’épaisseurs :

  • Les matelas à ressorts présentant généralement la plus grande épaisseur.

Elles peuvent être comprises entre 20 et 25cm. Pour favoriser un certain confort de couchage et un acceuil moelleux, optez pour un matelas de 23cm d’épaisseur. C’est l’idéal pour les personnes en surpoids et de fortes corpulences.

  • Les matelas à mousse à mémoire de forme ou en mousse polyuréthane et les matelas en latex

On retrouve généralement sur le marché une épaisseur comprise en 15 et 20cm. L’idéal pour ce type de suspension de matelas, est de choisir un matelas dont l’épaisseur est de 18cm. Cela garantit un garnissage qualitatif et très confortable. Si vous êtes de corpulence standard ou que vous cherchez un matelas pour votre enfant, cette épaisseur est parfaite pour un sommeil constant et réparateur.

Bien que l’épaisseur du matelas soit un élément primodial dans le choix d’un bon matelas, il est recommandé de ne pas choisir un matelas beaucoup trop épais. En effet, cela risque d’être difficle à transporter en cas de déménagement. Par exemple, pour les matelas en mousse ou en latex, habituellement livré sous forme de rouleau après l’achat, il est facile de les installer dans la première maison ou le premier appartement. Une fois le plastique situé autour du rouleau retiré, le matelas va se gonfler petit à petit, jusqu’à atteindre son épaisseur normale. Une fois dégonflé, en cas de déménagement, il peut être difficile de le déplacer et de la transporter jusqu’au nouveau logement.

Gardez tout de même en tête que, plus le matelas a une bonne épaisseur, plus sa durée de vie sera longue et aura plus de capacité à supporter les personnes de forte corpulence. C’est probablement pour ces raisons qu’il existe des matelas allant jusqu’à 30cm d’épaisseur.

Vous savez à présent quelle épaisseur de matelas chosir en fonction de vos attentes. N’oubliez pas non plus que l’épaisseur dépend de votre corpulence car, cela fait partie des critères pour obtenir un certain confort.

Profitez-en pour acheter notre oreiller à mémoire de forme Doux Rêveurs !

MENU